"Ô Liberté, que de crimes on commet en ton nom !"

Publié le par Océ

     C'est à un retour dans un passé effrayant, celui de La Terreur, que nous renvoie la citation attribuée à Manon Roland, "Ô liberté, que de crimes on commet en ton nom !". Cette phrase aurait été prononcée  en 1793 juste avant que la guillotine ne lui tranche la tête. Son crime ? avoir fait partie du club des Girondins  considéré comme trop modéré par les Montagnards.

"La Liberté qui pleure" ou encore "Oh America", une statue de Gee Vaucher que cette artiste britannique a réalisée en 1989.

"La Liberté qui pleure" ou encore "Oh America", une statue de Gee Vaucher que cette artiste britannique a réalisée en 1989.

   Depuis plusieurs mois, la presse se fait l'écho des  groupes américains qui se révoltent contre le port du masque au nom de leur 1er amendement et de leur choix individuel. En août, le nombre de morts officiellement affiché dépasse les 152 000.

  Très récemment, Berlin a vu un imposant défilé  (entre 15  et 20 000 manifestants selon les sources). L'objet : revendiquer le droit de ne pas porter un masque même si le pays connaît une augmentation des cas de malades du coronavirus.

Le masque considéré  par certains comme "liberticide".

Le masque considéré par certains comme "liberticide".

    Une fois de plus, il conviendrait de  peser le choix de ses mots ne serait-ce que pour leur garder leur poids essentiel le moment venu et, par exemple, de se souvenir de textes fondateurs comme ceux cités ci-après, formulation "moderne"  et non religieuse  de la "règle d'or" quand on vit en société.

Dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789, on lit :
"Art. 4. - La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi."

Ce que l'on retrouve dans la Deuxième Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (préambule de le Constitution du 24 juin 1793) sous une forme légèrement différente :
"Article 6. La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui : elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait."

 Un rappel salutaire sachant que personne ne connaît vraiment l'état de santé des gens croisés et parfois porteurs de co-morbidité. Ignoré aussi, son propre état de santé puisque bien des porteurs de virus sont asymptomatiques et les tests d'une fiabilité très limitée dans le temps.

Un rappel salutaire sachant que personne ne connaît vraiment l'état de santé des gens croisés et parfois porteurs de co-morbidité. Ignoré aussi, son propre état de santé puisque bien des porteurs de virus sont asymptomatiques et les tests d'une fiabilité très limitée dans le temps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article